Jardin de la plaine du moulin




NOM BOTANIQUE:   Elaeagnus angustifolia var. caspica

NOM Français Olivier de Bohême (var.caspica = E. 'Quicksilver')

                                famille :       Elaeagnacées

                               origine :      Angleterre ... par hasard


                               hauteur :      250 cm (se taille aisément)

                                       atouts :        son feuillage argenté et sa floraison à odeur de miel

Conditions de culture :   terre fraîche ou même drainée, soleil - bon comportement même en terre pauvre

Associations :  Beaux contrastes argent et vert, mais superbe aussi dans un jardin blanc...
                                     
Ennemis : un champignon : la verticiliose (desséchement de rameaux) - couper branches atteintes

Cet arbuste caduc (contrairement à Elaeagnus x ebbingei), argenté, lumineux du printemps à l'automne, reste très attractif, et de plus, se pare d'une floraison à la douce odeur de miel. Il atteint facilement deux mètres en tous sens et se prête bien à la taille ; d'ailleurs son bois demande régulièrement à être regénéré (un peu comme chez Elaeagnus x ebbingei sur qui, il n'est pas rare de voir quelques rameaux brutalement desséchés par un champignon, la  verticiliose : la coupe nette des branches atteintes redonne une vigueur à l'arbuste).

Un grand bonhomme, Pierrot Hennebelle, a décidé bon nombre de jardiniers à adopter cet arbuste. Bien sûr, il n'est pas le seul à avoir éveillé cet intérêt, mais intéresser les amateurs d'une telle manière, les candidats sont rares. Je ne peux que me réjouir du souvenir d'une conversation passionnée dans les années 90 avec lui au sujet de cette beauté d'arbuste, le regard pétillant et l'incitation à toucher le végétal, dialogue qui s'est imperturbablement terminé par l'achat de ce joyau. Car cet arbuste, il vous le faut vraiment, puisque de toutes façons vous aurez du mal à trouver aussi lumineux que lui dans les gris !...

C'est en Angleterre qu'est né apparemment le premier taxon d'Elaeagnus angustifolia var.caspica. Roy Lancaster l'appela Elaeagnus 'Quicksilver', d'où la double dénomination. Le surnom est effectivement agréable, seul défaut : il oublie l'origine de ce chalef ou olivier de Bohème.

 

 

FICHE SIGNALETIQUE

Septembre 2005

Accès à la liste historique des mois précédents

La PLaNTE

Du MoiS

Elaeagnus angustifolia var. caspica (=Elaeagnus 'Quicksilver') © photos phengels jardin de la plaine du moulin- (cliquer pour agrandir)