Jardin Serre de la Madone: 74, Route du Val de Gorbio 06 500 MENTON
Tél : 04 93 57 73 90
www.serredelamadone.com visites@serredelamadone.com

Jardin en cours de restauration


Le jardin Serre de la Madone

-Menton - Alpes Maritimes (France)

            Retour page 'Nos visites de jardins'       /          Retour page accueil

source de deux photos ci-dessus ©jardin Serre de la Madone (avec leur aimable autorisation) - toutes les autres photos sont de l'auteur (©phengels) -

cliquer sur les photos pour les agrandir

En partenariat avec ce magnifique jardin de la Côte d'Azur, appartenant au Conservatoire du Littoral, nous vous incitons à une visite de leur site et à une découverte réelle ultérieure du jardin....

http://www.serredelamadone.com

Vous aimez les jardins : découvrez vite le journal vitrine sous forme .pdf (Acrobat Reader) édité par le jardin Serre de la Madone :

"MAHONIA"

Découvrez ci-contre les coordonnées du jardin:

 

bassin de Vénus et maison du Major Lawrence Johnston
Nelumbo nucifera et Cyperus papyrus
Les bassins et la serre froide
Dans la serre froide : Thunbergia grandiflora
Vénus
Oreopanax capitatus et Nolina longifolia (au fond)
Le jardin aride
Nolina longifolia (un splendide 'Pied d'Elephant')
le même specimen vu de dessous - impressionnant
Bassin dans le jardin aux platanes - fraîcheur
Le verger d'agrumes reconstitué
Une zingibéracée : Alpinia zerumbet (Asie orientale)
Alpinia zerumbet
Brillantaisia subulugurica (Tanzanie)
Nymphéa exotique dans le jardin hispano-mauresque

De 1924 à 1939, le Major Lawrence Jonhson, américain passionné de botanique et d'architecture, à qui l'on doit également Hidcote Manor en Angleterre, acquiert 7 hectares sur la colline de la Sierra della Madona (Menton-Gorbio). A l'instar des Hanbury, il y crée un paradis exotique en terrasses avec des plantes ramenées de ses nombreux voyages, dans un décor de bassins, fontaines,statues et escaliers de pierre. Depuis son décès en 1958, le jardin Serre de la Madone a perdu beaucoup de ses collections et de sa fraîcheur. En 1990, il est inscrit aux Monuments Historiques et le Conservatoire du Littoral l'achète en 1999. Un grand programme de restauration a été engagé entre 2000 et 2005 sous la responsabilité de l'Association pour la Sauvegarde AJSM. En juillet 2005, la Ville de Menton reprend la gestion du jardin au terme du mandat de l'Association qui continue sa mission de promotion et d'aide technique et botanique.

Parmi les trésors botaniques du jardin, il faut citer le célèbre Nolina longifolia et surtout le Mahonia simianensis, premier exemplaire introduit en Europe et planté ici en 1931. Certaines plantes se sont naturalisées sur ces jardins en terrasse comme Clematis armandii par exemple ou les Trachelium coeruleum.

Les Crinums et Amaryllis sont des bulbeuses plantées en grand nombre

Les arbustes aux noms les plus insolites, comme l'Oreopanax capitatus (photo ci-dessous), le rare Calodendron capense, le bel Arbutus canariensis, ou l' Osmanthus fragrans avoisinent des arbres non moins courants comme les Podocarpus ou le Brachychiton discolor, voire le chêne de l'Himalaya (Quercus leucotricophora).

Actuellement, sur 7 hectares, 4 sont ouverts à la visite, le reste étant encore à l'état sauvage et en cours d'inventaire et réhabilitation. Le jardin, déjà bien rénové, continue d'augmenter ses collections pour vous les présenter. Participez vous aussi un peu à ce sauvetage en y répondant et en le visitant.