Le jardin exotique :

Les oiseaux :

Au fil des années, des naissances dans le parc enrichissent les volières, certains sont échangés ce qui permet d'élargir l'éventail présenté. Lors de nos deux visites en 1994 et 2003, nous avons particulièrement apprécié :

Ara Militaire (Mexique) à dessus de tête jaune

Ara Hyacinthe (Brésil) ou perroquet bleu

Ara Macao (Amérique Centrale)

Touraco (il en existe une vingtaine de variétés au monde et un site leur est destiné : http://www.touracos.org)

Pigeon Goura (Nouvelle Guinée) : Pigeon géant couronné

Calao rhinocéros (Indonésie)

Grue couronnée : si grâcieuse et spectaculaire lors de sa danse nuptiale

Kookabura (Australie) : aux cris ressemblant à des rires hystériques -cliquer pour entendre son cri

Calao cassidix (Célèbes)

Toucan sulfuré (Amérique du Sud) : Toucan à gorge jaune

Cariama huppé : seul descendant des Mesembrionis et Brontomis, grands oiseaux terrestres carnivores de la Préhistoire

mais aussi surtout les oiseaux que nous vous présentons en photos ...

 

Les parties ensoleillées sont prétexte à la présentation de nombreux palmiers (un clin d'oeil à Hyères toute proche, ville vouée à ces arbres feux d'artifice des jardins). On y découvre aussi de beaux spécimens de Tetrapanax papyrifera mais surtout des plantes de jardins secs sur des jardins en butte : Plus de 50 variétés d'Agaves, des Dasylirions, des Yuccas, Echinocactus, Ferocactus, Trichocereus, Nolina, Aloe, Opuntia, Jatropha, Hesperaloe etc... Ce présentoir exceptionnel permet aux visiteurs de découvrir la richesse de ce monde botanique très adapté aux cultures méditeranéennes, mais aussi à d'autres régions non continentales. Les gros spécimen proviennent du Texas, d'Arizona, Mexique, Nevada, Californie. De quoi donner des envies à beaucoup de possesseurs de jardins secs, désespérés par le manque d'eau...

Autour des volières, poussent de nombreuses espèces de bambous, mais aussi des Musa paradisica accentuant l'exubérance et rappelant les biotopes tropicaux des oiseaux. Des douches (sprinklers) bien dissimulées humidifient l'air ambiant chaque après-midi de grande chaleur : nécessaires pour les oiseaux, elles sont autant appréciées par les plantes que par les visiteurs.

Les chemins mi-ombragés sous les eucalyptus et chênes sont le royaume des fougères arborescentes (Dicksonia) et bambous de collection.

 

http://www.jotropico.com

Electus des Moluques (Indonésie) ©phengels
Amazone de Finsch (Mexique) aussi appelé Perroquet à couronne lilas.
Toucan Toco (Amérique du Sud) : Toucan à gorge blanche ©phengels
Toucan à gorge jaune et blanc (Guyane,Brésil) ©phengels
Toucan à bec rouge (Guyane,Brésil) ©phengels
Calao bicorne (Asie) ©phengels
Calao à huppe blanche (Malaisie, Sumatra, Bornéo) ©phengels
Calao papou (Indonésie) ©phengels
Jabiru africain (Afrique Centrale) : une cigogne à cou noir vivant en couple au bord de l'eau. ©phengels
Cacatoès à huppe jaune (Nouvelle Guinée) ©phengels

 

 

 

 

 

 

 

Aras Hyacinthe photo J.O.T., emblème de longévité du jardin


Le jardin exotique et d'oiseaux tropicaux de La Londe - Var

 

Nos remerciements à toute la famille DUPUYOO qui a créé ce magnifique jardin et recherché la nouveauté tant en oiseaux qu'en végétaux originaux. Nous ne pouvons qu'encourager à visiter ce très beau jardin :

Jardin exotique et d'oiseaux tropicaux -Route de Valcros - 83250 LA LONDE

Accès au site officiel :

  Retour page sommaire         /          Retour page 'Nos visites de jardins'       /          Retour page accueil

Créé en 1989 dans un ancien arboretum de 6 hectares, le jardin d'oiseaux tropicaux de La Londe s'offre de nouveaux atouts en devenant aussi un jardin exotique d'exception. Le jardin est devenu le présentoir de végétaux aux facultés d'adaptation extraordinaires, certains résistant à la fois à la sécheresse intense et à des froids de -15°C voire plus en terre drainée.