Le jardin est lové à 375 m d'altitude dans le cœur vert d'un petit village de la vallée de la Largue, partie sauvage et pittoresque du 'Sundgau'. Ses collines argileuses des contreforts du Jura alsacien sont parsemées d'une multitude d'étangs à carpes grâce à la présence d'innombrables sources.

Le jardin, d'un hectare et demi, est une succession de scènes et de perspectives qui mettent les sens en éveil, engendrent des émotions et reflètent la saisonnalité. Le résultat actuel est le fruit de 25 acquisitions successives souvent précédées de discussions de famille et de voisinage. Tel l'assemblage d'un puzzle, le jardin a germé, évolué et mûrit grâce à notre tenacité et travail en duo complémentaire.

D'instinct, nous avons voulu dégager un espace de calme et de sérénité dans une atmosphère qui nous rappelle des instants de bonheur ressentis lors de voyages et de lectures. Animés par une passion raisonnée, nous avons planté des désirs en domptant le foisonnement par des éléments de structure et limité l'entretien par des couvre-sols variés.

Les 5 étangs de différentes dimensions qui se succèdent, sont reliés par rus, cascades et petits ponts. L'atmosphère discrètement humide favorise l'épanouissement de nos plantes. L'écosystème sauvage favorise la population de hérons, écureuils, écrevisses, grenouilles d'eau et de prairie, libellules, orvets, couleuvres d'eau et hérissons. Outre l'élément eau qui nous est cher, les vieilles pierres pour l'âme, le fer forgé pour la tradition, la maisonnette en bois sur un étang pour la convivialité, nos animaux, Blacky le chien, Minette la chatte, les poules naines et les canards cohabitent en parfaite harmonie et sont maîtres de céans. L'acquisition récente d'une petite forêt centenaire a permis la création d'un sous-bois à l'Anglaise, l'implantation d'une zone humide avec des plantes endémiques et d'un groupe de taxodiums.

Dès l'entrée et jusqu'aux abords de la maison, se dégage une ambiance toscane avec des compositions plus choyées. Plus loin, le naturel reprend le dessus jusqu'à se fondre avec la flore indigène. Des tâches de couleurs de bulbes et vivaces tels que jonquilles, anémones, boutons d'or, iris, pivoines, clématites, rosiers tiges, anciens, et anglais, lianes et grimpants, ponctuent l'ensemble. Les berges des étangs sont peuplées par des alchémilles, hydrangeas, hémérocalles, chélones, darmeras, bergenias, gunneras, rodgersias, iris d'eau, astilbes, miscanthus, geums, fougères, cimicifuges, anémones du Japon, et hostas. Ailleurs, des épimédiums, pervenches, pachysandras, lierre, géraniums vivaces et alchémilles sont nos couvre-sols de prédilection. Un jardin médiéval accueille nos herbes aromatiques et fait office de nursery pour nos boutures et jeunes plants.

Grâce à notre curiosité intarissable et une belle amitié avec un couple de pépiniéristes passionnés, nous avons pu obtenir une gamme intéressante d'érables japonais et maintes autres variétés d'arbres hors du commun.


Nous souhaitons la bienvenue à des groupes qui désirent découvrir notre coin de paradis.


Le jardin des songes
dans le SUNDGAU -Strueth - Haut Rhin (France)

Crédits : textes et photos de Liliane, conceptrice et hôtesse du jardin du Sundgau

Cliquer sur les photos pour les agrandir

ATTENTION : Ce jardin somptueux vous est présenté sur 2 pages...

A droite de la montée d'escalier, en pierres anciennes souligné d'un mouvement de buis, une glycine blanche sur tige domine un nuage de rosiers Opalia.

Instants d'émotion devant le festival des couleurs et textures le long du sentier bordé de buis et Taxus baccata fastigiata 'Aurea'  au dessus des premiers étangs.

Au premier plan , se succèdent  un noyer, Cornus kousa chinensis, Acer palmatum dissectum 'Atropurpureum', Hydrangea 'Annabelle', Iris, Achemilla mollis,rosier Raubritter, Acer palmatum 'Red Pygmy', Cercidiphyllum pendula, Corylopsis pauciflora, Rhododendrons hippophaeioides, Itea virginica.

Au plan suivant, Tsuga canadensis, Catalpa bignonioides 'Aurea' , Acer negundo, Cercidiphyllum et Taxodium distichum.

L'Acer palmatum 'Senkaki' colore le fond occupé par un chêne, un saule pleureur et des peupliers.

Moment très attendu : les floraisons des roses… Guirlande d'Amour engage la conversation avec Guislaine de Féligonde par-dessus le parapet du petit pont.

La mise en scène romantique par des rosiers grimpants guide l'œil vers la Dame de marbre.

'Bobby James' se plaît à enlacer Abies nordmanniana. Acer shirasawanum 'Aureum' contraste avec Fagus sylvatica purpurea. La pergola au centre est couverte par les rosiers 'New Dawn' et 'Caroline Testout'

SUITE ARTICLE...