Les tulipes botaniques au jardin :

         

 

La page de Stéphane : textes - conseils - trucs et astuces...
La prêle des champs (Equisetum arvense)

La prêle des champs refait son apparition dans les jardins, aussi connue sous le nom de queue de renard ou queue de rat, c’est une petite plante à rhizomes qui pousse un peu partout. Elle produit deux types de tiges, soit des fertiles qui ressemblent à une queue de renard et des stériles, qui elles sont vertes et ramifiées.

La prêle des champs renferme des substances comme de la silice et de l’équisétonine qui ont des propriétés antifongiques contre certaines maladies à champignons des plantes, notamment contre le blanc, la rouille, la tavelure et la septoriose de la tomate. la prêle a un effet répulsif sur certains insectes nuisibles et autres ravageurs des plantes comme les vers-gris, les limaces, les tétranyques et les pucerons.

Pour préparer une solution à base de prêle, on fait sécher quelques plants (tiges et feuilles). On émiette le tout et on met environ 15 grammes dans 1 litre d’eau.

On couvre et on laisse macérer pendant environ 12 heures. On fait ensuite bouillir pendant 15 minutes. Après avoir filtré la solution, on la dilue dans 5 fois son volume en eau (soit dans 5 litres d’eau). On verse la concoction dans un bocal de verre qu’on met à l’abri de la lumière. Une solution à base de prêle conserve ses propriétés pendant un mois.

Au printemps et tout au long de la saison, on pulvérise le feuillage des plants sensibles ainsi que le sol, autour de leur base. En plus de repousser quelques ennemis des plantes, la prêle augmente leur résistance au froid lorsqu’elle est appliquée au sol, juste avant l’arrivée des premiers gels.

En résumé cette plante envahissante et difficile à maîtriser peut nous rendre de très grands services que ce soit pour la lutte cryptogamique ou comme insectifuge, Pensons-y ...

 
   
    Promesses des Delphiniums.......               Hesperis matronalis et Euphorbia                   Les iris font la fête.........
   

Parmi les plantes préférées, ont été choisies pour leur résistance et leur beauté :

les hémerocalles et les asters

Gunnera manicata - (à protéger en hiver) démarrage en avril
vous présente :

Retour page d'accueil | Retour liste jardins à visiter en France

Le jardin de Stéphane : les hémerocalles 

Le jardin de Stéphane : les asters

 

Le jardin sauvage de Stéphane           (Nord-France)

Voici l'album en création d'un jardin sauvage du Nord de la France. Stéphane vous présente ce petit bout de nature de 2000 m2 à peine apprivoisé créé il y a 4-5 ans, où font bon ménage des plantes indigènes de l'écosystème régional et d'autres rapportées. Dans ce jardin, le désherbage est manuel (mais non global, certaines sauvages sont laissées), aucun traitement chimique n'est utilisé, pas même la bouillie bordelaise.La consoude, la tanaisie sont les voisines de Cornus, Viburnum, Euonymus et vivaces solides (Asters, Geraniums, Hemerocalles...).

Un jardin qui n'est pas sans 'herbe folle' VOLONTAIREMENT... et ça, au jardin de la plaine du moulin, on aime !

photos © StéphaneD    -cliquer pour agrandir
               Caltha palustris - plante indigène                                   Euphorbia palustris ...dans son environnement de prédilection.