présente :

 

MADEIRA - la côte Nord

(d'est en ouest)

texte et photos ©phengels sauf mention en haut de page, maisonnettes traditionnelles à Sao Jorge, près de Santana ©PDamez
28 et 29 avril 2008

Une île sans plage, éloignée dans l'Atlantique, au Nord des Canaries et au large du Maroc, une île aux pentes vertigineuses, dont les sommets culminent à plus de 1800 mètres, un milieu tempéré (les températures moyennes oscillent entre 12 et 25°C à Funchal): Madère, par ces caractéristiques, a développé une flore endémique, nous en découvrirons quelques exemples au long de ces pages. L'île a subi aussi des importations de végétaux qui sont devenus envahissants, bouleversant l'équilibre (s'il en est un...) : c'est le cas des Agapanthes, des Eucalyptus, Hortensias et Acacias entre autres. L'île nous fait penser aussi à tous ces pirates des 15,16 et 17e siècles, d'ailleurs on n'a jamais retrouvé le trésor du Capitaine Kidd supposé enfoui dans les iles désertes dans les années 1690.

L'itinéraire que nous vous proposons sur cette page suit la côte nord de l'île en partant de l'est dans un lieu à la fois grandiose et dénudé, où la végétation s'accroche aux parois ou se résume à des plantes basses résistantes aux vents. Ponta de Sao Lourenço est un endroit fascinant, déchiqueté qui laisse entrevoir au loin les autres îles de l'archipel de Madère, que sont les îles désertes et celle de Porto Santo qui possède les seules vraies plages de sable blanc (Le sable de la plage de Calheta au sud de Madère ayant été importé du Maroc, quant à la plage de Funchal également au sud, celle-ci est en sable noir -origine volcanique oblige.) Les falaises tombent de 180 mètres et dans ce décor inhospitalier, la végétation et la faune recèlent quelques espèces qu'on ne trouve pas ailleurs sur l'île. Lorsque la caravelle du navigateur Zarco eut en mire cette pointe de l'île en 1420, le marin aurait prononcé la phrase "En avant, Saint Laurent", d'où la dénomination de l'endroit, classé réserve naturelle depuis 1982.

la carte pour vous repérer :
 

Dans ce milieu hostile, on découvre plusieurs Helichrysum (H. obconicum et H. devium) odorants, quelques cardes résistant bien au vent, de l'Argemone et quelques plantes rases. Un chemin de randonnée, parcourt la pointe

ci-contre : Oxalis pes-caprae ou "trèfle des Bermudes" très décoratif

Couleurs vives - ©PDamez Carlina salicifolia ©PDamez Convolvulus altheoides ©PDamez

Quittons la pointe de Saint Laurent, direction le belvédère de Portela qui offre une vue panoramique vers Porto da Cruz, première cité côtière au nord est de l'ïle.

Porto da Cruz depuis le belvédère de Portela - Hortensias et fouillis végétal de Passiflora Enchevêtrement de passiflores (Passiflora tripartita var mollissima) dans hortensias .Cette passiflore est aussi appelée curuba, son fruit est allongé, on le retrouve sur les étals du marché de Funchal (bon en jus). La liane est une des plus puissantes du genre. Solanum eleaegnifolium en pleine nature à Portela - De bonne taille, ses feuilles grises forment un beau contraste avec les autres végétaux
La plupart des Hortensias de l'île sont des classiques H.macrophylla qui profitent de l'absence de gel pour conquérir des espaces même au bord des routes; s'ils ne sont pas à proprement parler un peste végétale, ils sont distancés par les agapanthes qui ont colonisé de nombreux recoins de l'île, au point qu'il ne faut pas s'offusquer (hélas..) de voir des cantonniers en arracher des surplus pour entretenir les routes (au grand dam du métropoltain lambda !)
Aichrysum villosum photo ©PDamez   costaud le monstre ! - photo ©PDamez

 

Faial, situé de l'autre coté du rocher de Porto da Cruz est un endroit superbe à la végétation luxuriante. Accrochés aux rochers comme avec des ventouses, les Aeonium glandulosum colonisent les surfaces verticales
Nous passons la ville de Santana, connue pour ses petites maisons au toit de chaume (il reste de vrais abris dans la campagne environnante, bien plus typiques que ces maisons remplies de souvenirs, pièges à touristes). Direction : Sao Jorge et son panorama à couper le souffle ; c'est aussi à la pointe de Sao Jorge que nous avons remarqué de belles plantations de Lis du Cap (Watsonia pyramidata) blancs ou roses... jusque sur le haut des falaises, produisant un très bel effet :
Arco de Sao Jorge Watsonia pyramidata idem en rose ou blanc les mêmes lis du Cap en bord de route
Dans ce pays, on cultive céréales, canne à sucre, fruits, légumes, osier et principalement la vigne. Après les falaises de Sao Jorge, nous arrivons à Bonaventura puis Ponta Delgada :
Cultures en terrasses à Boaventura    
A partir de Sao Vicente, quelques kilomètres plus loin, on quitte la route récente qui suit la côte dans des tunnels, pour prendre la route "antigua", au pied des falaises, afin de découvrir la flore qui pousse sur ces faces abruptes balayées par le vent :
Seixal - flore sur les falaises Seixal - l'ancienne route Aeonium glandulosum en floraison

La route doit être empruntée nécessairement d'est en ouest car la route ancienne de corniche est en sens unique par tronçons (entre Seixal et Porto Moniz)

 

 

 

L'eau qui ruisselle sur cette face exposée au nord permet la pousse de nombreuses espèces dans ces endroits bien humides

Dernière partie pour atteindre l'extrémité nord-ouest de Madère : Seixal - Ribeira da Janela - Porto Moniz :

  Rochers de Ribeira da Janela
Ribeira da Janela
 
Porto Moniz tient son nom de Francisco Moniz, époux de la petite fille du navigateur Zarco (cité plus haut) et qui avait reçu des terres à cet endroit. Porto Moniz est célèbre pour ses piscines naturelles remplies par les marées dans des cavités volcaniques
Trifolium  ? (proche de T. campestre ?)
Porto Moniz - vignes
Sonchus ustulatus subsp. maderensis

 

Découvrez nos autres visites dans Madère, avec toujours des découvertes botaniques :

en ligne sur le net ..........................:

Madeira : le centre (Pico do Arieiro, Curral das Freiras, Ribeiro Frio, Encumeada)
Madeira : le sud (Funchal, Cabo Girao, Ponta do Sol)
Rabacal : Levada des 25 fontaines
Parcs et jardins : JARDIN BOTANIQUE de Funchal
Parcs et jardins : MONTE PALACE GARDENS
Parcs et jardins : PALHEIRO FERREIRO GARDENS
Parcs et jardins : découvertes botaniques dans Funchal
 
Retour page visites jardins        Retour page accueil